Tout savoir sur le courant d’Huchet

Le courant d’Huchet est un fleuve reliant l’océan atlantique à l’étang de Léon. Transformé en réserve naturelle, ce site constitue un merveilleux habitat pour la faune et la flore. Partons à la découverte du courant d’Huchet.

Présentation du courant et des réserves naturelles d’Huchet

Le courant d’Huchet est un fleuve côtier situé dans le département des Landes, sur les communes de Moliets-et-Maa, Léon et Vielle-Saint-Girons. Le fleuve est considéré comme un cordon ombilical entre l’océan atlantique et l’étang de Léon. En effet, ce fleuve se jetant dans l’océan à Moliets-et-Maa représente aussi l’exutoire (uisheten gascon) de l’étang de Léon. Le courant d’Huchet est devenu un site célèbre à partir du XXe siècle grâce à Maurice Martin. En 1981, la réserve naturelle du courant d’Huchet est créée sur une superficie exacte de 617,942 hectares. L’objectif de la mise en réserve naturelle du courant d’Huchet était de préserver le site et de limiter le nombre de touristes sur le courant. La moitié de la réserve appartient aux communes. Le reste du territoire appartient à des propriétaires privés et à l’état.

Le site est connu pour la présence de bateliers (pour les promenades en barque) et de la population des Blongios nain. Depuis 1920, la batellerie permet de découvrir le courant d’Huchet ainsi que la forêt de galerie. Les touristes préfèrent ce mode de visite à la randonnée pédestre. La batellerie compte aujourd’hui près de 35 rameurs.

Accès et visite

Pour découvrir le courant d’Huchet, il existe de nombreux itinéraires. Il est possible d’emprunter le pont de Pichelèbe jusqu’au marais de la pipe ouhuchet plage. On peut aussi découvrir le courant autrement en parcourant le sentier qui relie le pont au barrage de la nasse afin de rejoindre le bord de l’étang à Vielle-Saint-Girons. Des panneaux installés le long des sentiers indiquent les différents points d’accès à la réserve. Il suffit de suivre les flèches avec le logo vert des réserves naturelles. Lors de vos visites, il est important de respecter la nature et de ne pas dévier des sentiers afin de préserver la flore. Le site est une réserve nationale que l’on se doit de conserver. Il existe un merveilleux poste d’observation situé tout juste à la pointe nord du Lignot. Confortablement installé dans un bois de pin, au rebord de la dune surplombant le marais de la Pipe, vous aurez une vue dégagée sur les environs et les oiseaux fréquentant la zone humide seront à portée de vue.

Écologie

La réserve abrite une faune et une flore très riche. La faune est composée de poissons, d’oiseaux et de mammifères de toutes sortes. Les poissons présents dans le courant d’Huchet sont les lamproies et anguilles. Parmi les oiseaux, il y a des espèces fascinantes comme les blongios nain, bruant ortolan, balbuzard pêcheur, butor étoilé, bondrée apivore, fauvette pitchou, guifette moustac et noire, busard des roseaux (saint martin et cendré), milan noir et royal, pie-grièche, écorcheur, aigrette garzette, sterne pierregarin, pygargue à queue blanche…

Sur les berges du courant, on retrouve des mammifères comme les sangliers, loutres et chevreuils. Les espèces comme les ragondins considérés comme invasives sont en voie d’extermination sur le site. La flore se compose d’espèces comme les hibiscus roses, cyprès chauves ou osmondes royales. Ces espèces exotiques sont d’une beauté rare.